Sortir du placard à balais?

Publié le par Luna

A part mon mari personne ne sait que j'ai embrassé cette nouvelle religion. Certains de mes proches se doutent de quelquechose sans toutefois connaître la Wicca.
Quand je regarde l'avenir, je ne me vois pas révéler au grand jour mes croyances. D'abord parce que je crois pas que les gens comprendront, ensuite en raison de l'associationdans mon esprit entre la sorcellerie et le secret.
Toutefois, j'ignore ce que je vais dire à mes enfants; si nous allons les élever et les éduquer comme des Wiccans ou si je pratiquerai sans les impliquer. Je suppose que cea dépendra d'eux aussi. S'ils sont curieux, s'ils sont attirés par la wicca, devrais-je leur conseiller de garder le secret? Devrais-je leur laisser le choix sachant les regards amusés ou méfiants.
Les végétariennes, féministes ou écologistes savent le regard portés sur eux parce qu'ils aosent sortir de la norme et remettre en question ce qui paraît inébranlable pour certains. On les considèrent avec condescendance pour des idéalistes naïfs, des extravagants ou des emmerdeurs et on attend avec une assurance amusée que cela passe. Ils ont droit au questions et aux remarques rituels: "Moi je ne pourrais pas me passer d'un bon steak" , "Ben quand même des hommes, il en faut!" "Tu le fais toi-même ton fromage de chèvre?" Restons-en à la caricature et n'essayons surtout pas de connaître les causes profondes de tels comportements, ni de comprendre les pratiques de ces gens.
Je n'ai pas envie d'expliquer tous les jours que non, je ne me déplace pas en balai; non, je n'ai jamais transformer personne en grenouille et oui j'ai un chaudron etc.
Je ne peux m'empêcher de comparer les païens aux homosexuels. Beaucoup ne font pas leur coming out par peur des représailles ou pour ne pas avoir à se justifier tous les jours de la semaine, sans relâche.

Florence Magnin - La petite Sorcière

Les sorcières marchent sur des oeufs: nous n'avons pas la moindre idée de la réaction des gens. les cathos ultras, (ou d'autres religions) risquent de nous houspiller mais jusqu'où iraient-ils pour nous faire comprendre que nous offensons Dieu.( il y a une référence dans l'exode qui exhorte à tuer les sorcières.) Les rationalistes cartésiens nous ridiculiseraient sans doute, les superstitieux nous colleraient tous sur le dos: le  chômage, la récession, la canicule, le froid, les orgelets et la mayonnaise tournée.
Qui, dans notre beau pays des droits de l'Homme, nous regarderaient avec bienveillance.
C'est peut-être lâche mais je préfère ne rien dire.

Publié dans Pratiques et principes

Commenter cet article

HyperJ 01/02/2008 11:41

Salut,Je voudrais savoir si'l y a un rite pour devenir Wicca.  Je me renseigne ^^  Je voudrai suivre cette religion car j'aime ses idées.  Je suis belge et je ne connais personne avec qui pratiquer aussi.merci à toi si tu savais me répondre à hyperdjod@hotmail.comça me rendrai vraiment servicemerci et bonne continuation

Luna 01/02/2008 18:29

Tout dépend si tu veux entrer dans un coven ou pratiquer seule. Souvent les coven organisent un rituel  pour "introniser " les nouveaux venus.  Si tu pratiques en solitaire, tu peux également créer un rituel  pour marquer le coup.Si tu es belge, je te conseille ce site: http://cercledeesse.wordpress.com/ où l'on te fera un très bon accueil.Sois bénie.

renaudb 16/11/2006 13:54

l'antropologue et égyptologue Margaret Murray, pour ses 2 seuls ouvrages concernant le registre qui nous intéresse, soit "le culte des sorciers en europe occidentale"(1921) et "le dieu des sorcières" (1933 , je n'ai lu que celui-ci), a dû subir les foudres d'écrivains chrétiens bien-pensants. Dans ses ouvrages, elle replace la sorcière dans son rôle érernel de prêtresse de la nature, de femme-médecine, etc...Bien loin de l'image de la caricaturale vilaine chevauchant un balai propagée par l'église et visant avant tout la femme. Tout ça pour dire que le mieux est sans doute d'agir selon son coeur et son instinct. Mes 2 enfants (17 et 22 ans) n'ont pas été baptisés pour pouvoir être libres de leurs choix à l'âge adulte. Nous leur avons, au gré de leurs questions, leur mère et moi, brossé un tableau des différentes religions, de la manière la plus objective possible. Ils savent confusément que je crois aux esprits de la nature, aux "élémentaux", mais c'est tout. Mes croyances ne regardent que moi et je me méfie trop des "donneurs de leçon" religieux pour faire quelque chose qui pourrait être apparenté à du prosélytisme. Mon épouse est une athée non rationaliste et nous nous retrouvons parfois dans des discussions sur le "mystère" derrière les choses. Je change de sujet pour t'indiquer un lien: http://www.wicca-life.com à moins que tu ne le connaisses déjà

Luna 01/01/2007 17:51

Tu as raison lorsque tu dis qu'il s'agit d'écouter son coeur. Je pense que mes parents, s'il m'ont élevé dans la foi catholique ne l'ont pas fait par conformisme mais parce qu'ils étaient sincères. Ils m'ont toujours encouragé à douter, à me remttre en question et à réfléchir. Même si je ne choisi pas la même voix qu'eux, je sais que c'est grâce à eux que je vis cette aventure spirituelle et que quoiqu'il arrive nous ne nous retrouverons jamais face à face les armes aux poings.