Lammas/Lughnasadh

Publié le par Luna

Lammas ou Lughnasadh est la première fête des récoltes, le temps de la fécondité, de l'abondance de la fertilité.
En Europe, les récoltes de blé sont terminées ou presque terminées. Les baies embaument les chemins, les serres et les jardins.
C'est un moment d'abondance et de remerciement à la Déesse; sous la forme de Demeter ou Ceres: de la Terre Mère ont surgi des richesses en abondance. Le Dieu, sous son aspect solaire, Lugh, Apollon, Râ, a contribué a cette généreuse distribution.
Il est temps de remercier le Dieu et la Déesse en partageant avec d'autres les fruits de la terre.

Le grain, les baies, le pain symbolisent cette abondance et cette fertilité. Ils peuvent également représenter des richesses spirituelles, artistiques. On peut alors rendre grâce au Dieu et à la Déesse pour nous avoir combler durant l'année passée: rencontres, expériences, travaux, inspirations.
Lughnasadh, l'assemblée de Lugh, est traditionnellement un moment de fête, de chanson, de contes  et  de poésie. Le Dieu Apollon représente également  bien ce double aspect solaire et artistique qui symbolisent la fécondité de la terre, des corps et de l'esprit.
On peut ainsi célébrer Lammas en contant au enfant des mythes liés au Dieu Apollon. Comme Brighid,  Apollon est à la fois Dieu des arts et de la médecine, il symbolise la fertilité matériellle et spirituelle.

Lammas est également un moment de passage. Le Dieu qui a brillé de pleins feux pendant les derniers mois (enfin normalement) doit mourir. A Samhain, il rejoindra l'autre monde pour renaître à Yule. A Lughnasadh ses forces commencent à le quitter.
C'est le temps des adieux entre Perséphone et sa mère. En effet, à Mabon, la jeune déesse reprendra la route pour rejoindre son mari au royaume des morts.


Plus de renseignements sur lammas ici ou






Publié dans La roue annuelle

Commenter cet article