Construire un sort 1

Publié le par Luna

Voici la façon dont je procède pour construire un sort. La procédure s'inspire de celle trouvée sur le site Joelle's Sacred Grove. Elle diffère peut-être de celles que vous trouverez ailleurs. Choisissez celle qui vous convient le mieux.
La première étape peut s'accomplir quelques jours ou quelques semaines avant le sort. Lorsque vous avez décidé de jeter le sort, avoir tout sous la main s'avère plus pratique.

Préparation

            1- Le but

Avant de lancer un sort, il faut impérativement définir le but sous-jacent à ce sort.
Si vous devez projeter votre volonté autant savoir où vous vous voulez la projeter et pourquoi. D'autre part, votre but doit être réalisable. Je vous déconseille d'essayer de vous faire pousser un troisième oeil au milieu du front.
Enfin, est-il en accord avec la loi Wiccan: est-il dangereux ou blessant pour quelqu'un? Dans ce cas je ne peux que vous conseiller d'y renoncer.


            2- La forme

Vous devez choisir les formes qui vont vous aider vers votre but.
Quel visage de la Déesse ou du Dieu serait le plus opportun?
Quel élément vous sera le plus propice?
Quel support allez-vous utiliser pour symboliser votre but, votre volonté etc?


            3- La charge

Une fois ces questions résolues, je m'assure en général, que les supports que j'utilise sont utilisables: je lave les pierres à l'eau salées, je consacre les ustensiles qui ne l'auraient pas été. Je vérifie que j'ai bien le nombre de bougies adéquat, de la bonne couleur (et les bougeoirs ou coupelles qui ont avec.)



            4- La formule
Cette étape est très importante à mes yeux: le choix des mots influence grandement la visualisation du but à atteindre, la concentration de l'énergie et sa libération. Ainsi chaque mot doit être utilisé avec discernement. Pas de place pour les raccourcis à l'emporte-pièce: désir, amour, attirance et tendresse n'ont pas le même sens!  Si vous n'êtes pas sûrs ouvrez un dictionnaire.
Le loi des wiccan indique que votre formule doit rimer. Vous vous rendrez compte qu'il est beaucoup plus facile de se concentrer lorsque la formule rime et qu'elle est organisée autour d'un rythme. la technique est utilisée dans les mantras, les prières et les contes.
Il est préférable de conjuguer les verbes au présent afin de ne pas laisser votre sort suspendu dans le temps.


            5- La visualisation
Dans ma pratique cette étape ne se dissocie pas de la précédente. En cherchant les mots adéquats on trouve souvent l'image qui correspond le mieux au but que l'on s'est fixé. Cette étape est très importante, elle permet de se concentrer sur une image qui représente le but à atteindre mais aussi la façon d'y parvenir. Pendant le sort elle permettra de diriger l'énergie.                              The Magic Circle-John Waterhouse                 
                                                                                                              

            6- Le lieu et l'heure
La question a l'air un peu triviale et vous me direz on aurait pu y penser plutôt. Seulement la date et l'heure du sort peuvent dépendre du but à atteindre. Souhaitez-vous pratiquez sous le soleil ou sous la lune. En lune croissante ou en lune décroissante. Le matin? L'après-midi? Le mardi le vendredi?
Evidemment votre emploi du temps et vos engagements entre en jeu. Déterminer le moment d'un rituel ou d'un sort relève de l'exercice de diplomate: il faut user du compromis.

Voilà votre sort est prêt. Prenez un bain, un thé, une tisane. Enfilez votre plus belle tenue ou désenfilez ce que vous portez. Relaxez-vous et cliquez sur la suite.


Publié dans Magie

Commenter cet article